X
GO

Nouvelles
16

Collectif pour un Accès Équitable aux Plans d’Eau Publics

publié le
Collectif pour un Accès Équitable aux Plans d’Eau Publics

17 juillet 2020

Accès aux plans d’eau publics de plus en plus difficile

Dans cette lettre ouverte signée par trois grandes fédérations et deux associations en lien avec le nautisme et la pêche récréative, nous voulons dénoncer une situation qui contrevient à l’esprit d’un programme du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) qui vise à faciliter l’accès à la pêche récréative.

Pour vous mettre en contexte, l’accès aux plans d’eau publics est de plus en plus difficile au Québec depuis plus d’une dizaine d’années. Plusieurs municipalités chargent des frais de toutes sortes allant jusqu’à plusieurs centaines de dollars pour une seule journée. D’autres municipalités, elles sont de plus en plus nombreuses, chargent des tarifs allant de 25 $ à 50 $ quotidiennement. Le cumule des ces tarifs font en sorte qu’au bout de la saison, il en aura coûté une forte somme aux utilisateurs de ces rampes de mise à l’eau. Jadis, ces mêmes rampes de mise à l’eau étaient gratuites. Pour un plaisancier qui a une modeste embarcation, ça peut s’avérer un frein à son loisir nautique.

La multiplication de nombreuses tours à condos en bordure des plans d’eau nous retire également l’accès à des portions de rive qui étaient auparavant accessibles à la pêche récréative.

Le MFFP doit se faire rembourser des subventions

J’ai rencontré les responsables du programme pour faciliter l’accès à la pêche récréative lors du congrès national de la FedeCP en 2017. La directrice m’avait assuré qu’un tarif très bas ou la gratuité comptait pour plusieurs points dans les critères pour accorder ou non une subvention.

La ville de Waterloo a reçu un montant pour la réfection de la descente de bateau dans le cadre de ce programme et voilà que cette dernière a érigé une barrière et en limite l’accès aux seuls résidents de Waterloo et Shefford qui doivent se procurer une clé pour y avoir accès. Cette façon de faire va totalement à l’encontre de l’esprit du programme d’accès aux plans d’eau publics visant à faciliter l’accès à la pêche récréative.

Une subvention a également été accordée à la municipalité de Trois-Rives pour la construction d’une station de lavage à proximité du lac Mékinac. Cette municipalité demande 50 $ quotidiennement afin de pouvoir y mettre une embarcation munie d’un moteur de 75 CV et plus à l’eau depuis plusieurs années. Pour y avoir été à quelques reprises avant la tarification, ce plan d’eau devient dangereux pour les petites embarcations lorsque le vent se lève. Sachant que la municipalité demandait un tel tarif, le MFFP aurait dû refuser la subvention.

Le MFFP doit exiger de se faire rembourser par les municipalités qui ne respectent pas l’une des clauses du contrat. D’autant plus que l’argent provient de la vente des permis pêche, donc tous les pêcheurs québécois. Je cite la clause stipulant que l’accès doit être offert à l’ensemble des Québécois :

« Pour être considérée admissible, toute demande doit être reçue par le ministre dans le respect de l’échéance fixée lors de l’appel de projets et être constituée :

  • d’un plan d’accès garantissant, à la satisfaction du ministre, un accès (droit d’accès, horaire, saison, etc.) aux plans d’eau et aux infrastructures, y compris aux non-résidents de la municipalité ou de la communauté ou nation autochtone. Pendant la période prévue par le plan d’accès, le bénéficiaire doit s’abstenir de poser des actes susceptibles de restreindre ou d’empêcher l’exercice du droit d’accès tels que l’imposition d’autres tarifs excessifs. Cette obligation prévoit également qu’un affichage suffisant pour rendre effectif ce droit d’accès aux plans d’eau et aux infrastructures doit être installé et maintenu pendant la période prévue par le plan d’accès »

Il est temps pour la CAQ d’agir

Lors de la dernière campagne électorale, la CAQ avait fait la promesse de redonner aux Québécois l’accès à leur or bleu. Il est grand temps pour la CAQ d’encadrer les municipalités et les obliger à donner accès aux plans d’eau sur leur territoire à l’ensemble des Québécois. Afin de retrouver ou conserver un accès à l’eau libre, abordable, universel et équitable dans le domaine public tel que nous le permet le droit établi par la Constitution du Canada.

 

STÉPHAN BOURGEOIS, président, Association de Pêcheurs Sportifs du Québec

Cosignataires :

MARC RENAUD, président, Fédération québécoise des Chasseurs et Pêcheurs

PIERRE MARQUIS, directeur général par intérim, Fédération Canot Kayak Qc

NATALIE MATTHON, directrice générale, Fédération de voile du Québec

SYLVAIN DESCHÊNES, directeur général, Alliance de l’Industrie Nautique du Québec

Les signataires de cette lettre ont fondé le Collectif pour un Accès Équitable aux Plans d’Eau Publics soutenus par plus d’une centaine d’organismes et d’entreprises de l’industrie et du commerce. La mission du collectif est de revendiquer des accès équitables aux différents plans d’eau publics du Québec pour l’ensemble des usagers.

LettreOuverteWaterlo...

| Catégories: | Tags: | Nombre de vues: (1298) | Retour
10.00 ( 1 reviews)

Commentaires

  • bon, tellement écoeuré de la situation que j'ai pris action, mon bateau de pêche est vendu.....! VIVE LE QUÉBEC «JE M'EN SOUVIENS» croyez moi que je vais m'en souvenir longtemps de l'inaction du gouvernement dans le dossier des rampes de mises a l'eau, je l'ai sur le coeur pas a peu près. «DONNE A MANGER A UN COCHON» IL VA ALLER CHIER SUR TON PERRON, CE PROVERBE REPRÉSENTE TELLEMENT BIEN LE QUÉBEC. VIVE LE QUÉBEC.....!
    2020-07-25 07:31:09 Répondre
  • Les municipalités ont trop de pouvoir ! Les plans d'eau appartiennent à tout le monde et non pas seulement les propriétaires des bords de lacs qui se croient supérieurs à tout le monde. Au gouvernement à mettre ses culottes. La pêche c'est l'avenir pour les nouvelles générations.
    2020-07-20 16:28:58 Répondre
  • Moi je serai prêt à payer 500.00$ par année pour une passe qui me donnerai le droit à toutes les rampes au Québec.
    2020-07-20 13:09:20 Répondre
  • le dossier des rampes de mise a l'eau, c'est une écoeuranterie monumentale. legault tu a rien fais et ne fais rien pour régler le dossier cé ben d'valeur mais tu as perdu 2 votes pour les prochaines élections......!
    2020-07-19 20:57:57 Répondre
  • L’accès au plans d’eau devrait se faire dans la gratuité partout au Québec comme au vermont et plusieurs endroits en Ontario. Si nous voulons que les enfants puissent s’épanouir ailleurs que devant leur jeux vidéo ça passe par des décisions importantes à prendre et rapidement.
    2020-07-19 14:59:37 Répondre
  • Dommage qu ils sont entrain de tuée le marché du sport nautique on as tellement de beau plan d eau mais plus capable de mètre notre embarcation à l eau avec c est frais exagérés ou faut une Passe à 300$ pour quelques fois par année
    2020-07-18 14:30:14 Répondre
  • Bravo à M. Stéphan Bourgeois et les co-signataires pour se battre au nom des divers usagers des lacs, rivières, etc. Je vous félicite. Continuez votre bon travail, ç`est excellent.
    2020-07-17 23:07:25 Répondre
  • Il existe une carte interactive (carte allons pêcher) pour nous dire, aux pêcheurs entre autre, où sont les accès PUBLICS!!! des plans d'eau. Une initiative de la Fédération Québécoise des Pêcheurs et Chasseurs. La carte n'est PAS DU TOUT À JOUR et aucun moyen de contacter qui que ce soit de cette ''Fédération''... De plus, plusieurs de ces ''supposés'' accès publics sont ensemencés par le Gouvernement, NOS IMPÔTS À TOUS LES CONTRIBUABLES. Je me suis rendu à un de ces ''pseudos'' accès PUBLIC, le lac McGuire dans la municipalité de Mulgrave et Derry, et ils ont installés UNE BARRIÈRE QUI INDIQUE POUR RÉSIDENTS SEULEMENT!!!! Ç'est SCANDALEUX de PRENDRE L'ENSEMENCEMENT DU GOUVERNEMENT ET ENSUITE INTERDIRE L'ACCÈS AUX NON-RÉSIDENTS!!! 5 heures de route aller-retour POUR RIEN!!! Il existe plein de cas comme celui-ci. Il serait plus que temps que quelqu'un au Gouvernement et à cette Fédération se réveille et agisse.
    2020-07-17 15:58:14 Répondre
    • @Gerald Robitaille: Je comprends votre indignation. Cela dit, il convient de remettre les pendules à l'heure concernant un de vos points. L'ensemencement n'est pas payé par le gouvernement, mais plus souvent qu'autrement, par les clubs de pêches/pourvoiries. Quelques municipalités le font, mais ce n'est pas la majorité. Oui, le gouvernement aide un peu en début de saison pour la fête de la pêche et "pêche en herbe", mais ce n'est qu'un minime pourcentage de l'ensemencement.
      2020-07-20 13:34:53 Répondre
    • @Gerald Robitaille: a voir ca, faudrait que les pêcheurs se tiennent et agissent, ont achète pas de permis de pêche tant et aussi longtemps que le problème n'est pas réglé.....! pas de pêche du tout que ce soit en pourvoirie, parcs, réserves, zecs etc etc etc etc, ca prend un message claire au gouvernement p.c. qu' ca l'air qu'il ne comprend pas ni du cul ni de la tête.......! je suis hors de moi a cause des tarifs exorbitants, j'ai travaillé a la sueur de mon front pour me payer un bateau de peche de $20,000 et depuis une couple d'années pu capable de m'en servir autour de montréal pour le fleuve et pour touts les lacs de lanaudiere et des laurentides
      2020-07-19 21:03:37 Répondre
  • Comme mentionnée, il est temps que la CAQ agisse en conséquence comme René Levesque l'avait fait en 1977 lors du dè-clubage des Club Privé
    2020-07-17 06:42:36 Répondre
    • @Jacques Vadeboncoeur : dommage que René Levesque ne soit plus des nôtres, ca ferait longtemps qu'il aurait réglé le problème....!
      2020-07-21 17:21:01 Répondre

Publier un commentaire


Bienvenue sur le site officiel de l’Association des Pêcheurs Sportifs du Québec!

 

Qui sommes-nous ?

 
L’Association des Pêcheurs Sportifs du Québec est un organisme à but non lucratif ayant comme principal objectif de préserver les droits de tous les citoyens et utilisateurs de notre territoire à un accès à la pêche sportive dans un esprit de respect à l’égard de la ressource et de l’environnement.
 
L’association des Pêcheurs Sportifs du Québec (ci après l’ A.P.S.Q.) a été constituée en 2009 dans la foulée d’une série de constatations navrantes ayant été faites par la communauté des pêcheurs sportifs au cours des dernières années. En effet, les droits des amateurs de pêche sportive au Québec sont de plus en plus ignorés. De surcroît, ces droits sont bafoués et constamment remis en question. Si la tendance se maintient, la pêche sportive au Québec pourrait n’être bientôt qu’un souvenir. Il faut sauvegarder ce magnifique patrimoine. Et pour cela il faut tous s’unir et intervenir! Lire la suite... 
Partenaires
Pro-Tech Marine

Pro-Tech Marine

10% de réduction.

Thomas Marine

Thomas Marine

15% sur les pièces et accessoires en inventaire au prix régulier

Sentier Chasse et Pêche

Sentier Chasse et Pêche

50 % de réduction sur l'abonnement électronique.

Aventure Chasse & Pêche

Aventure Chasse & Pêche

Abonnement à la version électronique gratuite. Abonnement à la version papier 12 $ pour 1 an.

Drummondville Marine

Drummondville Marine

Rabais de 20% sur les pièces et accessoires en inventaire au prix régulier

Fonds d'action juridique et politique

Argent amassé depuis le début

56480 $

Balance

14051 $






7 derniers jours

$






Depuis le début de l'année

14545 $





L'APSQ souhaite la bienvenue à notre nouveau partenaire. Je vous invite à cliquer sur l'image suivante afin d'obtenir votre carte de compétence pour la navigation nautique en ligne.