X
GO
Le Blogue
07

Alliance pour un Programme national de gestion du myriophylle à épi fête son premier anniversaire.

publié le
Alliance pour un Programme national de gestion du myriophylle à épi fête son premier anniversaire.

Les origines de l’Alliance, sa première sortie publique, a eu lieu le 11 novembre 2017 ! Un an ça se fête et cet anniversaire nous offre l’occasion de partager quelques réflexions, un bref bilan et un aperçu de nos plans pour l’avenir.

Au cours de son action, les fondements de l’Alliance pour un Programme national de gestion du myriophylle à épi se sont précisés, à savoir :

  • L’action de l’Alliance repose sur une approche nouvelle et ambitieuse pour que se réalise un grand projet de coordination au niveau national.
  • L’Alliance n’est pas et ne deviendra pas une association. Elle n’essayera donc pas d’obtenir un soutien financier en son nom propre afin de pouvoir conserver une indépendance sans compromis.
  • L’Alliance ne se dotera pas d’une structure juridique, mais sera une entité militante, menant une action politique.
  • L’Alliance vise un véritable financement stratégique national et s’opposera à tout saupoudrage de subventions.
  • L’Alliance sera un regroupement ouvert et sollicitera des soutiens extérieurs au monde associatif, de la part de grands acteurs de l’économie comme de particuliers, d’organismes, d’élus, de municipalités et de MRC.
  • Le rôle de l’Alliance ne doit pas être d'arbitrer des avis techniques divergents, d'orienter pratiquement vers une méthode ou l’autre de gestion, ni d'intervenir en tant qu'expert scientifique.

Ayant précisé ces fondements, nous pouvons plus aisément faire la distinction entre l’action de l’Alliance de celle des groupes qui la forment. Nous avons été sollicités pour des avis sur des méthodes de gestion ou encore pour faire des demandes de subvention conjointes. L’Alliance décline ces demandes, sachant que nous représentons votre voix, celle des groupes, institutions, organismes et municipalités qui appuient la demande d’un Programme national et que notre tâche centrale est celle de représentations politiques.

Le temps d’un bilan

La campagne d’appuis lancée en mai 2018 a su, à ce jour, recueillir des appuis de plus de 135 associations, organismes, municipalités et MRCs, tous votés par résolution de leurs instances.

Rappelons que le 16 juillet, l’Alliance a tenu une réunion à Montréal où ont été invités une vingtaine de représentants du milieu associatif, municipal et scientifique. La rencontre visait à sensibiliser le Ministère de l’Environnement à la nécessité d’agir de façon concertée et stratégique et d’interpeller les acteurs du milieu. Au même moment, et conjointement avec l’UMQ, l’Alliance lançait une campagne média sur l’urgence d’agir. La réponse a été plus que positive et une vingtaine d’articles et d’entrevues ont été réalisés en une journée.

Le 18 juillet, soit 2 jours après la rencontre de Montréal, la Ministre de l’Environnement annonçait l’attribution des 8M$ prévus lors du budget d’avril pour lutter contre les plantes envahissantes.

La Fondation québécoise de la faune a été chargée de la distribution de 1,25M$ par an, pour 5 ans, via un programme de subventions. Cependant, devant la nécessité d’une approche stratégique nationale, une lettre ouverte a été adressée au Premier ministre, dont le texte a paru le 22 août dans la Tribune et le 24 août dans le journal Le Droit.

L’année 2018 étant celle des élections législatives provinciales au Québec, les chefs des principaux partis en lice ont été contactés afin de connaître leur attitude en cas de victoire. Trois engagements politiques favorables aux demandes de l’Alliance ont été reçus, ceux de la CAQ, du PLQ, et de QS.

Nous maintenons le cap

Après ce bilan des succès, concentrée sur un objectif bien défini et qui n’a pas varié, l’Alliance entend maintenir le cap d’une action de grande ampleur pour obtenir une solution durable passant par un Programme national qui se donne les moyens d’assurer sa pérennité, grâce à un budget national.

L’Alliance entend bien obtenir du gouvernement un plan à l’échelle de la province, qui, par l’efficacité de son application, pourrait devenir un modèle de gestion pour l‘ensemble des espèces envahissantes, pour le Québec, voire même un exemple pour d’autres juridictions.

Un an ça se fête !

Pour souligner cet important anniversaire, vous trouverez ci-joint une vidéo qui a été produite en notre nom par le RAPPEL, un des membres du comité de pilotage. La vidéo sera lancée officiellement au début du printemps prochain, au même moment où on vise une relance de notre action nationale. Mais d’ici ce temps, nous continuons à solliciter des appuis. Nous espérons que vous la partagerez (en avant-première) auprès de vos membres, vos alliés, voire de vos familles.

Cette vidéo est un outil important de sensibilisation qui a été conçu pour être vue sur les médias sociaux. Nous comptons sur vous et sur vos réseaux pour agrandir le nombre d’organismes qui se joindront à l’Alliance.

Notre prochain rendez-vous : on prépare le printemps 2019 !

Le Comité de pilotage de l'Alliance pour un Programme national de gestion du myriophylle à épi

Constance Ramacieri, Lucie Borne - Société de conservation du lac Lovering

Jean-Claude Thibault - COOP- RAPPEL

Giorgio Vecco - ABV des 7

Daniel Gervaud - Association des pêcheurs sportifs du Québec

| Catégories: Textes | Tags: | Nombre de vues: (232) | Retour
0 ( 0 reviews)

Publier un commentaire